Skip to main content

ALERTES DE SÉCURITÉ

ALERTES DE SÉCURITÉ

ALERTES DE SÉCURITÉ

CERTFR-2023-ALE-015 : [MàJ] Campagne d’exploitation d’une vulnérabilité affectant VMware ESXi (03 février 2023)

[Mise à jour du 10 février 2023]
Une nouvelle vague d’attaque démarrée le 8 février change la méthode de chiffrement permettant de chiffrer un plus grand volume de données dans les fichiers

Risque(s)

  • Exécution de code arbitraire à distance

Résumé

[Mise à jour du 10 février 2023]
Une nouvelle vague d’attaque démarrée le 8 février change la méthode de chiffrement permettant de chiffrer un plus grand volume de données dans les fichiers de grande taille rendant la restauration des données plus difficile voire impossible.

[Mise à jour du 05 février 2023] Mise à jour du résumé et de la section 'Solution'.

Le 03 février 2023, le CERT-FR a pris connaissance de campagnes d'attaque ciblant les hyperviseurs VMware ESXi dans le but d'y déployer un rançongiciel.

Dans l'état actuel des investigations, ces campagnes d'attaque semblent avoir tiré parti de l'exposition d'hyperviseurs ESXi qui n'auraient pas été mis à jour des correctifs de sécurité suffisamment rapidement. En particulier, le service SLP semble avoir été visé, service pour lequel plusieurs vulnérabilités avaient fait l'objet de correctifs successifs (notamment les vulnérabilités CVE-2020-3992 et CVE-2021-21974, cf. section Documentation). Ces vulnérabilités permettent à un attaquant de réaliser une exploitation de code arbitraire à distance. Des codes d'exploitation sont disponibles en source ouverte depuis au moins mai 2021.

Les systèmes actuellement visés seraient des hyperviseurs ESXi en version 6.x et antérieures à 6.7.

Cependant, le CERT-FR rappelle que les vulnérabilités affectant SLP concernent les systèmes suivants :

  • ESXi versions 7.x antérieures à ESXi70U1c-17325551
  • ESXi versions 6.7.x antérieures à ESXi670-202102401-SG
  • ESXi versions 6.5.x antérieures à ESXi650-202102101-SG

 

Solution

[Mise à jour du 05 février 2023]

Le CERT-FR a la confirmation qu'il est possible de récupérer les disques des machines virtuelles lorsque les fichiers de configuration (.vmdk) sont chiffrés et renommés avec une extension .args. En effet, dans ce cas, le fichier contenant le disque virtuel (fichier -flat.vmdk) n'est pas chiffré. Plusieurs procédures testées avec succès sont documentées [1].

Le CERT-FR recommande fortement de :

  • isoler le serveur affecté ;
  • dans la mesure du possible, effectuer une analyse des systèmes afin de détecter tout signe de compromission [2], l'application seule des correctifs n'est pas suffisante, un attaquant a probablement déjà déposé un code malveillant ;
  • privilégier une réinstallation de l'hyperviseur dans une version supportée par l'éditeur (ESXi 7.x ou ESXi 8.x) ;
  • appliquer l'ensemble des correctifs de sécurité et de suivre les futurs avis de sécurité de l'éditeur ;
  • désactiver les services inutiles sur l'hyperviseur (tel que le service SLP [3]) ;
  • bloquer l'accès aux différents services d'administration, soit par un pare-feu dédié, soit par le pare-feu intégré à l'hyperviseur et mettre en œuvre un réseau local d'administration ainsi qu'une capacité d'administration distante si elle est requise (via réseau privé virtuel, VPN, ou, à défaut, par un filtrage des adresses IP de confiance).

 


La mise à jour d'un produit ou d'un logiciel est une opération délicate qui doit être menée avec prudence. Il est notamment recommandé d'effectuer des tests autant que possible. Des dispositions doivent également être prises pour garantir la continuité de service en cas de difficultés lors de l'application des mises à jour comme des correctifs ou des changements de version.

Documentation

  • Vues : 532